Nov 142018
 

Motion du GiG présentée lors du conseil municipal du 6 novembre.

Au mois de mars 2018 le Canton présentait aux habitants des communes de la rive droite, entre autres, le projet de requalification de la route de Suisse et de la route de Lausanne. La planification indiquait les études de projet pour la traversée de Bellevue en 2018.

Cet automne, le conseil municipal a reçu la dernière version du Schéma directeur du réseau cyclable communal.

Dans ce contexte et dans le cadre de la requalification de la route Suisse sur le territoire de la commune de Genthod, le conseil municipal demande à l’exécutif communal d’écrire au Conseil d’Etat afin que le Canton étudie la réalisation des aménagements pour les cycles et les piétons suivants.
(Les cartes annexées localisent les aménagements.)

Route de Lausanne

Nouveau passage cycles et piétons

Lieu: Sur la route de Lausanne sortie de Bellevue direction Versoix, dans l’axe du passage inférieur sous les voies ferrées qui prolonge le chemin de la Grande-Vigne.

Modalité: Prendre exemple sur le passage cycles et piétons à l’entrée ouest de Bellevue vis-à-vis du chemin des Mollies.

Raison : Relier le passage inférieur et le trottoir côté lac de la route de Lausanne.

Avantages : Permettre la traversée sécurisée de la route de Lausanne, des cyclistes sur le trajet Genève à Genthod + traversée de la route de Lausanne pour les piétons utilisant le passage inférieur + valorisation de l’accès depuis le passage inférieur de part et d’autre des voies ferrées.

Nouvelle piste cyclable bidirectionnelle

Lieu : Côté lac de la route de Lausanne entre Bellevue et Versoix.

Modalité : Réaliser une piste séparée de la chaussée par des aménagements paysagers.

Raison : Permettre la circulation dans les 2 sens des cycles par exemple pour les habitants du bord du lac ainsi que pour les touristes qui longent le lac depuis les bains de Paquis.

Avantages : Accès facilité au Creux-de-Genthod et aux bains du Saugy depuis Bellevue et Versoix + déplacement vélo facilité pour habitants de la route de Lausanne.

Nouvelle bande cyclable de présélection sur la route de Lausanne

Lieu : Sortie de Bellevue, voie de circulation dans le sens Bellevue-Versoix, entrée dans le giratoire.

Modalité : Bande de présélection dans le trafic avec « cédez le passage » pour une entrée facilitée dans le trafic avant le giratoire sur le trajet Genève à Genthod.

Raison : Faciliter l’utilisation du giratoire pour les cyclistes qui n’utilisent pas le passage piéton de l’aménagement n°1.

Avantage : Permettre l’entrée dans le trafic des cycles de manière plus sécurisées.

Ajouter une traversée vélos

Lieu : Sur la route de Lausanne entre le chemin de la Finiole et le trottoir côté lac de la route.

Modalité : Prendre exemple sur le passage cycles et piétons à l’entrée ouest de Bellevue vis-à-vis du chemin des Mollies.

Raison : Permettre aux cycles provenant de Versoix depuis la piste cyclable bidirectionnelle (cf. points 2) de traverser la route de Lausanne pour rejoindre une bande unidirectionnelle.

Avantages : Indiquer clairement ce passage comme une solution de traversée de la route de Lausanne pour les cycles + faciliter la traversée vélos en direction du chemin de la Finiole.

Route du Saugy (mesures d’accompagnement de la requalification de la route de Lausanne)

Nouveau trottoir continu

Lieu : Le long de la route du Saugy à l’extrémité sud du chemin de la Grande Vigne.

Modalité : Créer un trottoir continu avec bordure abaissée ou surélévation de la chaussée avec ralentisseur sur la route du Saugy pour l’accès au chemin par les véhicules depuis la route et inversement.

Raison : Améliorer l’utilisation du trottoir par les piétons grâce à la continuité et la suppression de la différence de niveau (bordure du trottoir).

Avantage : Faciliter les déplacements pour les piétons.

Nouveau passage cycles et piétons

Lieu : Sur la route du Saugy entre le chemin de la Grande Vigne et le passage inférieur sous les voies ferrées, c’est-à-dire entre le nouveau trottoir (cf. point 5) côté Nord et le trottoir existant côté sud de la route du Saugy.

Modalité : Prendre exemple sur le passage cycles et piétons à l’entrée ouest de Bellevue vis-à-vis du chemin des Mollies.

Raison : Faciliter le traversée des piétons et des cycles entre le chemin de la Grande-Vigne et le passage inférieur + connecter le chemin de la Grande-Vigne et le route du Saugy à l’aménagement indiqué au point 1 sur le route de Lausanne.

Avantage : Sécuriser la traversée des cycles et des piétons.

 

Téléchargements

Texte de la motion: MotionGIG cycle&piéton rte Lausanne_20181106

Cartes explicatives:

carte 3 4_rteLausanne

carte 1 2 5 6_rteLausanne-Saugy

carte 1 2 3 5 6_rteLausanne-Saugy

 Posted by at 15:48
Jan 302011
 

Des études récentes ont montré qu’il faudrait que les enfants pratiquent une activité physique au moins une heure par jour pour que cette activité développe des effets bénéfiques pour la santé. En outre, plus les activités sont diversifiées et régulières, plus elles se répercutent de manière positive sur le développement physique, psychique et social de l’enfant.

Favoriser les trajets à pied ou à vélo pour se rendre l’école est une première démarche facile à réaliser et pratiquer une activité sportive, par exemple au sein d’une des sociétés locales, en est une autre.

Á Genthod, nous avons la chance de pouvoir bénéficier, près de chez nous, d’une offre riche et variée, soutenue par la commune, proposée par des sociétés ou clubs sportifs locaux.

La société de gymnastique, le Tennis-club, le FC Collex, le club des jeudis de ski, le club ABC, le Tropical, le Judo club et le club de Hockey proposent, avec des moniteurs formés, des cours ou des entraînements qui participent au bien être de nos  enfants.

Le groupement pour les intérêts de Genthod a toujours soutenu et encouragé ces sociétés en défendant les subventions qui leur permettent de fixer des tarifs abordables et les investissements pour qu’elles disposent des infrastructures nécessaires.

Il est cependant possible de faire des progrès pour la promotion du sport au sein de notre commune ; par exemple : en rationalisant l’utilisation des infrastructures existantes, en collaborant mieux avec les sociétés voisines ou en développant de nouvelle zone de loisir (accès au lac, skate, …).

Le développement de l’offre actuelle est un des objectifs du groupement pour la prochaine législature.

Ses futurs élus s’engagent à le défendre durant les quatre prochaines années.

 Posted by at 18:59
Nov 212010
 

Un accès au lac facilité, des espaces naturels plus vivants, des maisons mieux isolées, c’est possible et ça ne coûte pas forcément plus cher !

Á six mois du renouvellement de la municipalité, le groupement pour les intérêts de Genthod vous fournit un échantillon des projets et des idées qu’il est en train d’élaborer. Si vous voulez en savoir plus, nous interpeller sur un sujet communal ou, plus simplement, prendre contact avec l’une ou l’un d’entre nous, n’hésitez pas à utiliser notre site : « info@groupement-genthod.ch ».

Groupement info-octobre 2010 en PDF

Liens sur les acticles:
2010 année d la biodiversite! Quid de Genthod?
Genthod; Commune riveraine du lac ou non?
Les chênes de Genthod
Economies d’énergie et information

 Posted by at 18:31
Nov 212010
 

Genthod possède une arborisation riche et de grande valeur.  

Ses chênes, s’étirant le long des routes, sur une longueur d’environ 1’150 mètres, marquent l’image de notre commune et en font un des paysages bocagers les mieux conservés du canton de Genève.  

Malheureusement ces arbres vieillissent et, ces dernières années, ont subi des dommages lors des orages, coups de vents et tempêtes. Pour assurer la sécurité des ses habitants, la commune a commandé une analyse tomographique de nos chênes qui a permis d’évaluer leur santé et de mesurer les risques de chutes de branches, voire même d’arbres, sur le domaine public.  

Averti de ces résultats, les membres de la commission de l’environnement ont été les premiers surpris, voire choqués, par le résultat : « un tiers des arbres étaient considérés comme dangereux et devaient être abattus dans un délai relativement court, un autre tiers devait subir un élagage de sécurisation assez sévère et le dernier tiers nécessitait une taille d’entretien ».  

Ce dossier nécessitant une approche cantonale, ce rapport a été transmis au service cantonal de la conservation de la nature et du paysage puis pris en charge par M. Nicolas Hasler, responsable de la conservation du patrimoine arboré.  

Ce projet étant d’intérêt communal, cantonal et fédéral, M. Hasler a obtenu qu’il soit financé par ces trois entités.  

Grand capricorne

Pour préserver le paysage, cher aux habitants de Genthod, sauvegarder une niche écologique importante et conserver un biotope dans lequel évolue, par exemple, le rossignol Philomène, le rouge-queue à front blanc et le grand capricorne, le service de la conservation de la nature et du paysage a élaboré un plan d’intervention sur nos chênes :   

     

    

    

    

    

  • abattage des arbres dangereux
  • coupe en « quille » pour certains arbres, afin de conserver l’habitat du grand capricorne
  • nettoyage des haies
  • plantation de nouveaux chênes, afin de régénérer notre parc arboricole

   

Pour ne pas dégrader l’image de Genthod et pour protéger la faune, la commune doit procéder à un remplacement progressif de nos chênes qui ont plus de 150 ans et qui arrivent en fin de vie.   

Ce gros chantier représente un travail de longue haleine qui va s’étaler sur plusieurs années.  

Ainsi, le groupement veillera au bon fonctionnement du plan d’intervention et insistera pour que ce point soit traité régulièrement en commission.

 Posted by at 18:11
Nov 212010
 

Au vu de la situation actuelle d’accès au lac pour les résidents de Genthod, on est en droit de se poser la question de savoir si notre commune est vraiment située au bord du lac. 

En effet, si la commune dispose de plus de deux kilomètres de rivages, les habitants n’ont accès au lac qu’au Creux-de-Genthod et au ponton Lullin accessible depuis le parc Lullin. 

Si l’on évoque les possibilités de baignade et d’activités familiales sur nos rives, le constat est encore plus accablant.

La baignade est interdite au Creux-de-Genthod – les enfants de moins de douze ans exceptés – en faveur d’un parc aménagé sans inspiration. L’accès au ponton de baignade Lullin est quant à lui difficile et peu engageant, par un passage sous voie non éclairé et des emmarchements dangereux.

Le « chemin » donnant accès au ponton Lullin

Accès au ponton Lullin par le passage sous voie

  Pourtant des solutions existent !

La carte ci-dessous montre les emplacements possibles d’amélioration des accès au lac.

  • L’aménagement du ponton peut être amélioré ainsi que son accès autant au niveau du tunnel qu’à ses abords immédiats
  • Des zones de baignade, accessibles aux familles, existaient il y a encore 40 ans au Creux-de-Genthod, celles-ci peuvent être aménagées en concertation avec les riverains

 Il convient également de réfléchir aux possibilités d’aménagement et d’accroissement des places d’amarrage pour les résidents de notre commune.

La commune de Genthod dispose en effet sur le domaine cantonal d’amarrages à la bouée accessibles par embarcation. Les pontons existants pourraient être déplacés et agrandis afin de mettre à disposition des places d’amarrage pour les bateaux des Gentousiens.

Si ces aménagements sont planifiés intelligemment et en concertation avec le voisinage, notre commune gagnera en qualité de vie pour des budgets d’investissement relativement faibles.

Quel bonheur alors de pouvoir se rendre à pied au bord du lac pour profiter en famille d’une belle journée d’été !

 Posted by at 18:02
Nov 212010
 

 

De par son caractère campagnard, la commune de Genthod présente des paysages où la nature occupe une place prépondérante.

Toutefois, un aspect verdoyant n’est pas nécessairement le signe d’une biodiversité riche ; en effet l’entretien des milieux naturels et semi-naturels est souvent déterminant pour leur valeur écologique. À titre d’exemple, les mesures prises pour le renouvellement des chênes bicentenaires de la route de Valavran et du chemin des Chênes ont intégré la dimension historique et culturelle de ces arbres ainsi que la valeur écologique du site.

Un entretien extensif de certaines surfaces – par exemple l’accotement de routes, chemins et talus – permet le développement d’une flore diversifiée, favorable à de nombreuses espèces animales. À cette fin, un changement de pratique dans l’aménagement et l’entretien des milieux naturels ou semi-naturels est possible tant dans les espaces publics – parcs, chemins communaux, places de jeux – que dans les jardins privés.

Une diminution de la fréquence d’entretien – par exemple, de tonte – permet des économies financières et favorise la faune. En confectionnant des nichoirs ou de petits biotopes – par exemple tas de bois, tas de pierre,… – on fournit des abris aux prédateurs qui, sans produits chimiques, élimineront les petits indésirables du jardin : limaces, pucerons, chenilles des arbres fruitiers.

Genthod présente un potentiel non négligeable d’amélioration de la biodiversité de ses espaces verts publics et privés. Pour la commune, des aménagements paysagers variés et écologiques, adaptés à chaque site, avec des essences locales, participent à la qualité d’accueil et à l’agrément des parcs et promenades. Les particuliers peuvent également améliorer la qualité écologique de leur jardin, notamment en choisissant des espèces indigènes, en pratiquant un entretien extensif ou en réduisant l’utilisation de produits chimiques.

Les générations passées nous ont légué une commune verdoyante, à nous de préserver ce paysage en améliorant sa valeur écologique.

 Posted by at 17:50
Nov 212010
 

Chacun a aujourd’hui entendu le discours relevant du développement durable et des économies d’énergies. Certains sont même avertis de l’objectif de la Confédération Suisse, répercuté par les Cantons, d’une Société à 2000W.

Baisser notre consommation énergétique devient la priorité pour tous. Mais comment faire ?

Changer de voiture pour un véhicule moins gourmand, prendre les transports publics au lieu de sa voiture ; ces comportements apportent une aide mais pas la solution au problème de l’énergie.

En effet, nous sommes peu à réaliser que le problème énergétique provient de la consommation, majoritairement fossile, de nos maisons et appartements.

Il faut noter que la mauvaise isolation d’une maison ou d’un immeuble ne fait pas qu’alourdir le bilan écologique, mais qu’elle apporte aussi de l’inconfort – froid, humidité, allergies, etc. – et des frais de chauffage et de production d’eau chaude qui seront, avec la hausse inéluctable du prix du baril de pétrole, de plus en plus importants.

Si la consommation élevée d’une voiture est facile à expliquer, l’évaluation des points faibles de l’isolation d’une maison est plus complexe à mesurer.

Il en résulte que le particulier hésite, souvent par manque d’information, à s’adresser à un professionnel qui puisse le guider dans l’amélioration de son habitat.

C’est pourquoi le groupement des intérêts de Genthod propose que la commune de Genthod organise une thermographie aérienne des constructions de son territoire.

Cette expérience, déjà menée par les communes voisines de Meyrin et Vernier, a permis d’établir, grâce à des photographies infrarouges, quels sont les bâtiments qui, par manque d’isolation, perdent beaucoup d’énergie (en rouge sur la photo) et lesquels sont bien isolés (en bleu foncé sur la photo).

Une cartographie de ce type, réalisée sur Genthod, rendue publique lors d’une exposition des résultats de la campagne de thermographie, accompagnée de conférences sur le thème de l’amélioration de l’habitat, permettra de relever rapidement les bâtiments ou parties de bâtiment à améliorer.

S’ils appartiennent à la commune de Genthod, nous proposons qu’ils fassent l’objet d’une rénovation dans les meilleurs délais.

S’ils sont privés, leurs propriétaires seront informés personnellement par la commune, qui pourrait, le cas échéant, pour les cas les plus complexes et importants, participer aux frais d’expertise du bâtiment.

À terme, nous visons, par l’information de nos concitoyens et les actions de l’autorité Communale, à ce que notre Commune fasse partie des meilleurs élèves du Canton et de Suisse en matière de réduction de la consommation énergétique.

 Posted by at 17:47
Sep 162007
 

Glacier

Source: http://www.ledeveloppementdurable.fr

Le respect de l’environnement et le développement durable sont au cœur de nos préoccupations. Pour les élus du Groupement ce ne sont pas que des paroles mais aussi des actes. Nous nous sommes battus pour construire un immeuble répondant aux normes « minergie ». Nous avons aussi anticipé les obligations légales en équipant tous les nouveaux véhicules communaux de filtres à particules et installé des ampoules à faible consommation sur tous nos réverbères.
Nous voulons continuer à nous impliquer dans la protection de notre environnement en demandant la création d’un Agenda 21 communal.
La protection du patrimoine naturel et le maintien du paysage campagnard qui fait le charme de Genthod, sont les priorités absolues du Groupement.

 Posted by at 23:57
Sep 162007
 

Enfants

Jeux

Une crèche intercommunale, un jardin d’enfant pour petits loups, un parc avec des jeux, un restaurant scolaire, une structure d’accueil à la sortie des classes, les enfants de notre village sont notre avenir, nous nous en occupons.
Quand ils quittent l’école primaire, les lieux de rencontre et de partage pour nos jeunes et grands ados sont à imaginer. Pour eux nous voulons proposer un espace couvert, à aménager, à gérer, à organiser, un lieu de rencontre, de responsabilité, un projet à construire avec eux.

 Posted by at 23:52
Sep 162007
 

Patrouilleuse

Patrouilleuse


La sécurité de nos écoliers et piétons est prioritaire pour le Groupement. Nous avons d’ailleurs contribué à l’engagement par la Commune des 2 patrouilleuses scolaires.

Mais sécurité rime avec mobilité, et nous voulons aller plus loin dans ce domaine, en réalisant les objectifs suivants :

Cheminement sécurisé pour piétons/cyclistes se rendant à Versoix,
Desserte de toute la commune par les transports publics, afin que chaque habitant puisse trouver un arrêt à moins de 500m de chez lui,
Maintien de la fréquence de la ligne CFF à la ½ h le soir et le week-end,
Création et gestion dynamique des parkings pour vélos et voitures autour des deux gares CFF. Accessoirement renforcement de la sécurité des lieux,
Décloisonnement des quartiers par des chemins évitant de prendre sa voiture et permettant aux piétons/cyclistes de se déplacer en toute sécurité.
Pour atteindre ces résultats et trouver des solutions qui s’inscrivent également dans l’Agenda 21, nous proposons de collaborer plus intensivement avec les autres communes.

 Posted by at 23:45